le-blog-de-Bernard-Cadeau Bernard-Cadeau

ÉDITO

Agent immobilier depuis plus de 30 ans, past-président élu d’ORPI, dont j'ai été à la tête pendant 12 ans, je souhaite aujourd’hui partager avec vous la vision de mon métier et mes convictions.

Le logement est un sujet au cœur de la vie des gens et trop important pour être passé sous silence ! Ce blog est avant tout un lieu de réflexion autour des grands enjeux inhérents au secteur : environnement, tendances "sociétales", révolution digitale, aménagement du territoire.

Le logement mérite à mes yeux d’être (re)mis au centre des débats.

Bernard Cadeau



INTERVIEW - Institut Sapiens
par Bernard Cadeau, le 5 août 2019

Institut Sapiens — Quelle est l’importance du logement pour notre économie et les Français aujourd’hui ? 


Bernard Cadeau – Pour notre économie, le logement c’est 2 points de PIB d’investissement public, et 3 points de PIB de recettes fiscales. Ce secteur est l’un des plus gros acteurs de PIB qui pourrait devenir encore plus important si l’on prenait les bonnes décisions. On peut ainsi enclencher un PIB vertueux au niveau local, en prenant les bonnes décisions nationales. Le budget du logement qui représente plus de 40 milliards € mériterait également d’être optimisé pour profiter au plus grand nombre. 
Pour ce qui concerne les ménages, le logement reste le premier poste de dépense, absorbant entre 26 et 29 % du budget mensuel. 
Le logement est également un facteur de croissance, qui est non délocalisable et créateur d’emplois en circuits courts. Sur un territoire, là où la situation du logement est délabrée, la zone est également sinistrée.



IS – Que vous inspire le projet de loi Elan du gouvernement ? Quelles en sont les grandes idées ?



BC – Il y a clairement une volonté de pousser tous les curseurs du logement. En cela cette réforme va dans le bon sens. A ce titre, la volonté affichée de vouloir réduire les normes est également une bonne chose. Mais le projet de loi ELAN ne va pas encore au bout des choses, car il relance le principe de l’encadrement des loyers, un dispositif qui va effrayer les investisseurs privés, les seuls pouvant mettre suffisamment de logements sur le marché de l’immobilier. 
Pour ce qui concerne le volet logement social, là aussi les mesures sont satisfaisantes. La vente d’une partie du stock existant permettra d’aérer le système tout entier en rendant de nombreux locataires, propriétaires de leur logement, quand à la fin du bail à vie elle favorisera le turn-over au sein du parc social. 
D’une manière générale, ce texte doit être voté et mis en place très rapidement, car les effets ne pourront se faire sentir qu’au minimum dans 3 ans (fin 2021) et le secteur du logement a un besoin impérieux de transformation.



IS – Quelles sont les carences du projet de loi Elan, notamment en ce qui concerne le logement privé ?



BC – La copie aurait pu être presque parfaite, mais il y a une mesure absente de ce projet de loi, c’est la création d’un statut du bailleur privé, tel que nous l’avons défendu lors de la publication de notre rapport début avril. Il aurait fallu envoyer un signal fort aux acteurs privés, en les mettant au même niveau de protection que les autres secteurs institutionnels. La création de ce statut du bailleur privé pourrait constituer une incitation forte, qui aurait notamment comme effet de rassurer les investisseurs en les protégeant face aux risques de la location.



IS – La création d’un bail de la mobilité semble être en théorie une bonne idée. En pratique, sa mise en place est-elle possible ? A quelles conditions ?



BC – Ce bail mobilité est une excellente chose. Il n’y a jamais d’emplois sur un territoire sans logements et vice-versa. La structure de ce bail réduit considérablement les risques pour le propriétaire, car la durée est très réduite. Ce bail permettra une modernisation de l’approche que les actifs ont du travail, en favorisant la mobilité interrégionale sur tout notre territoire. 
Pour que cela fonctionne de manière optimale, il faut également revoir la philosophie liée au dépôt de garantie. Juridiquement, elle n’appartient pas au bailleur. Sa suppression est à envisager, tant elle est un frein pour les locataires, à condition que l’Etat garantisse le risque de loyer impayé. C’est une des conditions pour encourager une vraie mobilité des Français. 

0 commentaire


Aucun commentaire pour le moment.
Commentaire enregistré

derniers tweets
FILTRES

INFORMATIONS LÉGALES 

1. Présentation générale
En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.blogimmobilierorpi.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Bernard Cadeau
Créateur : Thomas Marko & Associés
Responsable publication : Bernard Cadeau

Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.

Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann 59100 Roubaix

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.
M. Bernard Cadeau dispose d’une obligation de moyens en terme d’accessibilité de service et met en place les structures nécessaires pour rendre le site www.blogimmobilierorpi.com accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Néanmoins, M. Cadeau peut suspendre l’accès sans préavis, notamment pour des raisons de maintenance et de mises à niveau. M. Cadeau n’est en aucun cas responsable des éventuels préjudices qui peuvent en découler pour l’utilisateur ou tout tiers.
M. Cadeau peut à tout moment supprimer tout ou partie de ses services ou en modifier leurs teneurs notamment pour des raisons techniques, et cela sans préavis.

3. Description des services fournis.
M. Cadeau s’efforce de fournir sur le site www.blogimmobilierorpi.com des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations ou encore des liens vers lesquels il peut rediriger.

4. Propriété intellectuelle et contrefaçons.
M. Cadeau est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site.

5. Limitations de responsabilité.
M. Cadeau ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site www.blogimmobilierorpi.com. M. Cadeau ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects consécutifs à l’utilisation du blog.

M. Cadeau se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire jugé inapproprié en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

6. Gestion des données personnelles.
En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au blog, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

En tout état de cause M. Cadeau ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le blog.
Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

7. Liens hypertextes et cookies.
Le site www.blogimmobilierorpi.com contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de M. Cadeau. Cependant, il n’y a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et il ne sera assumer en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.blogimmobilierorpi.com est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation. L’utilisateur peut refuser les cookies en configurant son ordinateur. Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services
8. Droit applicable et attribution de juridiction.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

8. Les principales lois concernées.
Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.