le-blog-de-Bernard-Cadeau Bernard-Cadeau

ÉDITO

Agent immobilier depuis plus de 30 ans, past-président élu d’ORPI, dont j'ai été à la tête pendant 12 ans, je souhaite aujourd’hui partager avec vous la vision de mon métier et mes convictions.

Le logement est un sujet au cœur de la vie des gens et trop important pour être passé sous silence ! Ce blog est avant tout un lieu de réflexion autour des grands enjeux inhérents au secteur : environnement, tendances "sociétales", révolution digitale, aménagement du territoire.

Le logement mérite à mes yeux d’être (re)mis au centre des débats.

Bernard Cadeau



Les tentations du pire
par Bernard Cadeau, le 26 mars 2021






Nous évoquions en début d’année la nécessaire résilience du marché et de l’industrie immobilière en 2021.Ce postulat reste d’une toute particulière actualité, mais il ne suffit pas de l’évoquer : encore faut-il examiner ce qui nous y mènera.

Dans une période incertaine comme celle que nous traversons, il existe au moins deux « Tentations du pire » : Le repli sur soi, donc le chacun pour soi, et la baisse délibérée mais mortifère des honoraires. 

Où en sommes-nous dans cette première partie de l’année ? 

L’offre s’est contractée ; près de quatre-vingt pour cent des professionnels constatent une baisse du volume de mandats, mais rien d’étonnant après les records de 2019 et après une année 2020 qui restera à un niveau élevé. Il est hasardeux de pronostiquer pour 2021 des chiffres précis, mais tout laisse à penser que les stocks ne se reconstitueront pas aussi vite que nécessaire.
A cet égard, un récent rapport des « GRACQUES » (groupe de réflexion de dirigeants sociaux-libéraux), pointe la politique du gouvernement en matière de logement .Entièrement tournée vers la rénovation( pour plaire à certains élus écologistes)cette politique malthusienne ralentirait la construction de logements et ,in fine, maintiendrait une énorme pression sur les prix .Or nous savons bien que le besoin de logements ne cesse d’augmenter, que le mal logement n’est pas une vue de l’esprit mais une réalité, que le niveau des prix éloigne les classes moyennes des centre-ville et favorise l’étalement urbain, et bien d’autres conséquences négatives encore.

L’addition sera-t-elle économique, sociale et psychologique ? 

Nous savons depuis longtemps l’apport de la construction à la croissance, sachant qu’elle représente 42% de l’investissement total et 8% des emplois ! Si par malheur la construction de logements venait à frôler les 300000 cette année nous ferions un bond en arrière de vingt-cinq ans quand la population était inférieure de dix millions d’habitants !

Le débat ne doit donc pas exister : il faut rénover massivement et "en même temps" construire. Cette dichotomie entre neuf et existant, n’a aucun sens ! Les deux sont nécessaires à un indispensable rééquilibrage de l’offre et de la demande. Les exclus de l’acquisition devront pouvoir se loger de toute façon. A cet égard le retour des investisseurs institutionnels vers le logement locatif est un bon signe. Il faut redoubler d’efforts pour conforter les particuliers, candidats à l’investissement locatif ,à sa pertinence et à son avenir . Que faire de cette épargne surabondante et non rémunérée ? Il faut en urgence créer le véhicule ad hoc qui la mènera massivement vers la réhabilitation et la construction. 

Face à ces enjeux et ces défis, que se passe-t-il en ce moment dans notre industrie ? Comment agissons-nous ?

Commençons par ces deux levées de fonds, qui n’auront laissé personne indifférent. Certes d’ampleur différente, elles n’en traduisent pas moins le regain d’intérêt, la vivacité, et la grande diversité des mouvements autour de l’immobilier.

Bien ici tout d’abord, annonce une levée de 23 Millions de loin la plus grosse de son histoire. Projet de professionnels pour des professionnels, Bien ici poursuit sa croissance, et peut prétendre au titre de vitrine d’une profession unie.

Dans un autre registre et à une tout autre échelle, les trois cent millions levés par IAD, interpellent et sont sujets à de nombreuses discussions et conjectures. De loin la plus importante dans notre domaine (la dernière de cette envergure étant Meero mais autour de deux cent millions « seulement »), elle préfigure une redistribution des cartes et une sorte de tectonique des plaques parmi les acteurs du marché. L’avenir ne tardera pas à nous éclairer.

Dans ce contexte pluriel, il me semble encore plus nécessaire que jamais de résister à la double tentation du repli sur soi et des honoraires bradés.

Travailler ensemble, coopérer, partager n’est plus une option : c’est dorénavant un réflexe de survie ! Certes la compétition doit demeurer car elle est vertueuse, mais vouloir rester chacun dans son périmètre en feignant d’ignorer les opportunités à portée de mains, est tout simplement suicidaire à court terme, et, a fortiori à moyen terme.
Dans la même veine, succomber à la tentation de brader ses honoraires serait mortifère ! Bien sûr, plus les affaires sont difficiles et plus on est tenté, mais c’est entrer dans une spirale infernale : c’est se dévaloriser soi-même, c’est réduire la qualité et le volume des services rendus aux clients, c’est ne plus tenir son modèle économique : c’est donc disparaitre !

Vous l’aurez compris jouer la solidarité plutôt que la division, c’est aussi avoir les bons arguments pour ne pas brader son travail et, au contraire offrir un service de qualité à son client.

C’est un appel à la clairvoyance et à la lucidité de chacun. Rien n’est jamais définitif, à condition de ne pas fuir certaines réalités. 

0 commentaire


Aucun commentaire pour le moment.
Commentaire enregistré

derniers tweets
FILTRES

INFORMATIONS LÉGALES 

1. Présentation générale
En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.blogimmobilierorpi.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Bernard Cadeau
Créateur : Thomas Marko & Associés
Responsable publication : Bernard Cadeau

Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.

Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann 59100 Roubaix

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.
M. Bernard Cadeau dispose d’une obligation de moyens en terme d’accessibilité de service et met en place les structures nécessaires pour rendre le site www.blogimmobilierorpi.com accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Néanmoins, M. Cadeau peut suspendre l’accès sans préavis, notamment pour des raisons de maintenance et de mises à niveau. M. Cadeau n’est en aucun cas responsable des éventuels préjudices qui peuvent en découler pour l’utilisateur ou tout tiers.
M. Cadeau peut à tout moment supprimer tout ou partie de ses services ou en modifier leurs teneurs notamment pour des raisons techniques, et cela sans préavis.

3. Description des services fournis.
M. Cadeau s’efforce de fournir sur le site www.blogimmobilierorpi.com des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations ou encore des liens vers lesquels il peut rediriger.

4. Propriété intellectuelle et contrefaçons.
M. Cadeau est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site.

5. Limitations de responsabilité.
M. Cadeau ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site www.blogimmobilierorpi.com. M. Cadeau ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects consécutifs à l’utilisation du blog.

M. Cadeau se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire jugé inapproprié en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

6. Gestion des données personnelles.
En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au blog, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

En tout état de cause M. Cadeau ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le blog.
Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

7. Liens hypertextes et cookies.
Le site www.blogimmobilierorpi.com contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de M. Cadeau. Cependant, il n’y a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et il ne sera assumer en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.blogimmobilierorpi.com est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation. L’utilisateur peut refuser les cookies en configurant son ordinateur. Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services
8. Droit applicable et attribution de juridiction.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

8. Les principales lois concernées.
Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.