le-blog-de-Bernard-Cadeau Bernard-Cadeau

ÉDITO

Agent immobilier depuis plus de 30 ans, président élu d’ORPI, premier réseau d’agences immobilières en France, je souhaite aujourd’hui partager avec vous la vision de mon métier et mes convictions.

Le logement est un sujet au cœur de la vie des gens et trop important pour être passé sous silence ! Ce blog est avant tout un lieu de réflexion autour des grands enjeux inhérents au secteur : environnement, tendances "sociétales", révolution digitale, aménagement du territoire.

Le logement mérite à mes yeux d’être (re)mis au centre des débats.

Bernard Cadeau



Politique du logement : le poids des mots, le choc des mesures !
par Bernard Cadeau, le 21 nov. 2014

Ces dernières semaines, la vie politique nous offre un bien étrange spectacle. Premier acte : lors de son intervention télévisée le 6 novembre dernier, le président de la République annonce aux Français qu’en 2015, il n’y aura pas d’impôt supplémentaire. Deuxième acte : à  peine une semaine plus tard, le ministre du Budget, Christian Eckert, déclare que rien n’est « gravé dans le marbre ». Troisième acte : en totale contradiction avec les promesses de « pause fiscale », répétées depuis six mois, une rafale de taxes a été votée. Certaines impactent le secteur de l’immobilier. Au menu notamment, la création d’une surtaxe de 20 % sur la taxe d'habitation des résidences secondaires peu occupées dans les «zones tendues», la pérennisation des droits de mutation prélevés par les départements sur les ventes ou encore la revalorisation de 0,9 % des valeurs locatives, servant de base au calcul des impôts locaux.

La démonétisation de la parole de l’Etat
Disons-le tout net, nous sommes très loin des promesses. Et c’est dommageable, car si les paroles s’envolent, les mesures, elles, restent. En témoigne la dernière hausse des droits de mutation au bénéfice des départements. Comme souvent en France, cette mesure initialement prévue pour deux ans, de provisoire est devenue définitive. Une situation préoccupante à double titre. D’une part parce que de tels revirements décrédibilisent, démonétisent la parole de l’Etat, ce dont personne ne peut se réjouir. Et d’autre part, parce qu’on voit clairement se profiler en cette période de course éperdue au comblement des déficits publics la tentation de faire de l’économie la vache à lait de la fiscalité. Alors que le pragmatisme et le bon sens voudraient tout au contraire que la fiscalité soit un outil au service de l’économie et de la croissance.

Un incompréhensible acharnement
Hélas, un autre événement récent illustre également l’hiatus entre les discours et les actes. Alors que Manuel Valls à la rentrée dernière faisait de la relance de la construction sa priorité, ces dernières semaines circulait l’annonce d’un coup de rabot sur les aides personnelles au logement pour l’accession à la propriété (APL accession). Certes, face au tollé général, la mesure a été repoussée d’un an. Mais vraisemblablement, le sujet reviendra sur le devant de la scène. Nous devons donc rester vigilants. Le moment est en effet particulièrement inopportun pour rogner une partie d’un dispositif de soutien à l’accession à la propriété. On comprend mal également que ce soit toujours la même catégorie qui soit prise pour cible : les classes moyennes et les primo-accédants. Croit-on sérieusement ainsi œuvrer à la résorption de la crise du logement et pouvoir mener à bien le plan de relance de la construction promis ? Personnellement, j’en doute fort. Au 3ème trimestre 2014, d’après la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), la production de logements neufs a atteint des niveaux jamais vus depuis l’après-guerre ! Un constat dramatique qui ne peut que me renforcer dans mes convictions. L’improvisation, le grignotage des aides, les voltes faces sont aux antipodes de la politique globale et structurée de la fiscalité immobilière et du logement que j’appelle de mes vœux depuis des mois.

0 commentaire


Aucun commentaire pour le moment.
Commentaire enregistré

derniers tweets
FILTRES

Informations légales

Le blog www.blogimmobilierorpi.com est édité par le Réseau ORPI représenté par :

Directeur de la publication : Monsieur Bernard Cadeau

Raison sociale : SOCORPI

Forme juridique : Société Civile Coopérative à capital variable

Adresse postale de la forme juridique :
2 Villa de Lourcine, 75014 PARIS
Tel: 01.53.80.99.99
Fax: 01.53.80.25.95
Email: socorpi@orpi.com
N° RCS : Paris D 311 701 080
8299Z – Autres activités de soutien aux entreprises n. c. a.

Tribunal de commerce d’immatriculation du RCS : Paris
N° TVA : FR6931170108
N° de carte professionnelle : T12693
Préfecture de délivrance de la carte professionnelle : Paris
Adresse postale de la préfecture de délivrance de la carte professionnelle :
17, Boulevard Morland 75004 Paris

Nom de la garantie financière : Allianz
Montant de la garantie financière : 110000 euros
Adresse de la garantie financière : 87 rue Richelieu 75002 PARIS

Notre activité d’agent immobilier est réglementée par la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 et son décret d’application n° 72-678 du 20 juillet 1972

Conditions générales d’utilisation du service

Le blog www.blogimmobilierorpi.com propose un contenu d’informations dans un seul but documentaire et à titre indicatif. Les utilisateurs sont invités par l’éditeur à exploiter ces informations avec un esprit critique et discernement.

Charte des Commentaires

Un modérateur intervient sur ce blog afin de veiller à la bonne tenue des échanges.

Tout commentaire inapproprié, qu’il soit à caractère raciste, injurieux, pornographique, publicitaire, portant atteinte à l’intégrité des personnalités citées ou à l’entreprise, pourra être supprimé par ORPI sans préavis pour le respect de chacun.

Liens hypertextes vers des sites tiers

Le Site propose des liens hypertextes pointant vers des sites Internet édités par des tiers. La mise en place de ces liens ne signifie pas l’approbation par l’éditeur du contenu des dits sites. La SOCORPI ne peut pas réaliser en permanence un contrôle du contenu de ces sites, et ne peut donc garantir :
> l’exactitude, la fiabilité, la pertinence, la mise à jour, ou l’exhaustivité de leur contenu.
> Leur accès et leur bon fonctionnement technique.
Par conséquent, la responsabilité de la SOCORPI ne pourra être retenue en cas d’éventuel litige entre un site référencé sur le site et un utilisateur. Seule la responsabilité des éditeurs des sites référencés sur le site pourra être engagée.

La protection de la vie privée et des données personnelles

Le site collecte les informations personnelles fournies par les utilisateurs à l’occasion de leur visite sur le site. Cette collecte permet :
- L’établissement de statistiques générales sur le trafic sur le site,
- L’envoi vers les adresses mails fournies par les utilisateurs de réponses.

La SOCORPI s’engage à ne pas utiliser les adresses personnelles collectées par le blog à d’autres fins que répondre à une sollicitation de l’internaute.

Les ordinateurs se connectant aux serveurs du site reçoivent sur leur disque dur un ou plusieurs fichiers au format texte très légers appelés communément  » Cookies « . Les cookies enregistrent des informations relatives à la navigation sur le site effectuée à partir de l’ordinateur sur lequel est stocké le « cookie » (les pages consultées, la date et l’heure de la consultation, etc.). Ils permettent d’identifier les visites successives faites à partir d’un même ordinateur.

Les personnes connectées au site ont la liberté de s’opposer à l’enregistrement de « cookies ». Pour se faire, elles peuvent employer les fonctionnalités correspondantes sur leur navigateur. Cependant, la SOCORPI attire l’attention des utilisateurs que, dans un tel cas, l’accès à certains services du site peut se révéler altérée, voire impossible.

La disponibilité des services

La SOCORPI dispose d’une obligation de moyens en terme d’accessibilité de service et met en place les structures nécessaires pour rendre le site www.blogimmobilierorpi.com accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.
Néanmoins, la SOCORPI peut suspendre l’accès sans préavis, notamment pour des raisons de maintenance et de mises à niveau. ORPI n’est en aucun cas responsable des éventuels préjudices qui peuvent en découler pour l’utilisateur ou tout tiers.
La SOCORPI peut à tout moment supprimer tout ou partie de ses services ou en modifier leurs teneur notamment pour des raisons techniques, et cela sans préavis.

Conception / Réalisation / Intégration

Thomas Marko & Associés
22, avenue Franklin D. Roosevelt 
75008 PARIS

Hébergement : OVH
2 rue Kellermann – 59100 Roubaix