le-blog-de-Bernard-Cadeau Bernard-Cadeau

ÉDITO

Agent immobilier depuis plus de 30 ans, past-président élu d’ORPI, dont j'ai été à la tête pendant 12 ans, je souhaite aujourd’hui partager avec vous la vision de mon métier et mes convictions.

Le logement est un sujet au cœur de la vie des gens et trop important pour être passé sous silence ! Ce blog est avant tout un lieu de réflexion autour des grands enjeux inhérents au secteur : environnement, tendances "sociétales", révolution digitale, aménagement du territoire.

Le logement mérite à mes yeux d’être (re)mis au centre des débats.

Bernard Cadeau



Profession de l'immobilier : une structuration à repenser pour mieux se faire entendre
par Bernard Cadeau, le 22 oct. 2019

Depuis la loi Hoguet du 2 janvier 1970, la première à réglementer es conditions d'exercice des agents immobiliers, des mandataires et des administrateurs de biens - c'est elle qui a notamment institué la mise en place des cartes professionnelles - les évolutions qui ont affecté le secteur ont été nombreuses.

Il est loin, le temps où les agents immobiliers exerçaient de manière solitaire et artisanale le métier de "marchands de fonds". L'émergence dans les années quatre-vingt des modèles de réseaux de franchises directement importés des Etats-Unis a été l'occasion de professionnaliser et d'industrialiser un métier d'"artisan de la relation de proximité". Que ce soit au niveau des méthodes commerciales, du branding ou de la formation des agents, il est incontestable que les réseaux de franchises ont permis à la profession de passer un cap. Dans les années quatre-vingt-dix, c'est l'arrivée de nouveaux investisseurs (banques, assureurs, fonds de pensions) qui ont fait émerger de nouveaux acteurs , comme Agence n°1 (émanation de l'assureur FAN), racheté depuis par ORPI. L'arrivée de ces nouveaux acteurs fut une étape importante dans l'industrialisation du métier. On peut dire que la concurrence est bénéfique pour nous, car elle nous oblige à nous renouveler. Le fait qu'ORPI ait pu non seulement faire face, mais tirer profit, en termes de croissance, de cette nouvelle concurrence est une preuve de la pertinence du modèle économique choisi et de la résilience du modèle coopératif.

Last but not least. Depuis quelques années, un nouveau modèle économique est apparu sur le marché, celui dit des "personnes", là encore inspiré de ce qui se fait aux Etats-Unis. Adossé en France,ce à de grands groupes capitalistiques, visant à la réalisation d'un volume conséquent de transactions et comptant de 10 000 à 15 000 mandataires à ce jour, il séduit de nombreux actifs ou retraités désireux de développer une activité annexe susceptible de leur apporter un complément de revenus. Nous respectons leur démarche, mais restons convaincus que notre modèle est plus rassurant pour les clients, du fait de notre implantation de proximité et de notre notoriété. Bien que ces concurrents n'aient pas de présence physique sur le terrain er n'apparaissent que sur le Net, il faut noter que nous restons plus rentables en termes de productivité. 

D'autres modèles dits de Market place du type Keller Williams s'implantent en France, avec pour modèle : moins de points de vente mais plus de collaborateurs rattachés. Ces évolutions sont dans tous les vas symptomatiques d'un monde qui bouge et dans lequel le poids du numérique est devenu incontournable.

Du côté des instances représentatives du secteur de l'immobilier, force est de constater que, là encore, des évolutions majeures sont en cours. Traditionnellement émietté entre différents pôles (la construction, le logement social, le logement privé), le grand secteur de l'immobilier a du mal à parler d'une seule voix, ce qui traditionnellement, notamment au moment où l'on change de ministre, pénalise le logement privé, assez mal identifié par les pouvoirs publics. Le logement privé est en effet représenté par la FNAIM (Fédération Nationale de l'Imobilier), le SNPI (Syndicat National des Professionnels Immobiliers) et l'UNIS (Union des Syndicats de l'Immobilier), sachant que, parmi les 25 000 cartes professionnelles d'agents immobiliers, près de la moitié ne sont pas représentées dans l'une de ces instances. Il est difficile, dans ces conditions, de faire entendre sa voix, les pouvoirs publics. Pourtant, nombreux sont ceux qui travaillent au quotidien pour la profession en ayant l'intérêt collectif pour seul objectif.

Heureusement ces dernières années, afin de faire face à certaines décisions jugées malencontreuses prises par les gouvernements successifs - on pense par exemple à la loi Lefebvre en 2011, qui aurait souhaité abroger les mandats exclusifs sous prétexte de défense des droits des consommateurs ! - la profession a pris conscience de la communauté d'intérêts qui était la sienne. Entre professionnels qui ont les mêmes intérêts et la même cible, on a appris à se connaître et à s'apprécier. C'est ce qui nous a amenés à travailler en commun, non seulement pour définir des positions communes vis-à-vis des pouvoirs publics, mais aussi par des actions concrètes. Parmi celles-ci, on peut citer la création du fichier Amepi (www.fichieramepi.fr), outil de partage de mandats exclusifs, initiative volontaire des professionnels lancée en 2004 et qui a contribué à fédérer la profession. En acceptant de se soumettre aux règles du mandat exclusif - partagé ce qui équivaut à un partage des portefeuilles autant que des honoraires - les agents immobiliers, tout en restant propriétaires de leurs données, ont mis un terme à leur isolement et se Sony dotés des moyens nécessaires à la promotion d'un bien. Sans être une marque ou un réseau, le fichier Amepi compte aujourd'hui plus de 54 000 mandats exclusifs en stock et de 258 000 références de biens vendus.

C'est ainsi qu'est né un projet plus récent appelé Bienici (voir www.bienici.com), un portail Internet qui fédère les forces des agences immobilières, des acteurs du logement social, des syndicats professionnels, des banques, des promoteurs des Caisses de garantie, etc. Lancé en 2015, ce portail a été conçu par et pour les acteurs de l'industrie immobilière. Il représente l'avantage, pour les professionnels de l'immobilier, de rester producteurs et d'entendeurs des données diffusées. Dans un monde où la détention, mais aussi l'exploitation et la diffusion des données - le Big Data - sont cruciales, cette particularité mérite l'attention. C'est même le nerf de la guerre, à l'heure où les technologies n'ont plus de limites et où il s'agit de s'adapter rapidement aux tendances sociétales générées par la numérisation. Bienici, sur lequel toutes les offres ORPI sont désormais référencées - qu'il s'agisse de mandats exclusifs ou non -, comptera trois millions de visiteurs fin novembre 2017.

Le site propose le meilleur des offres immobilières disponibles partout en France, dans le neuf comme dans l'ancien. Les offres les plus récentes ou les avant-premières des principaux promoteurs du marché sont facilement visualisées en visite virtuelle grâce à une modélisation en trois dimensions qui donne au client la capacité de se projeter dans sa future maison ou son futur appartement. 

Toutes ces avancées, déterminantes pour notre avenir ne se seraient jamais concrétisées sans la volonté, l'intelligence et le sens de l'intérêt supérieur de quelques hommes et femmes, moteurs de ces projets, et qui appartiennent à notre histoire. 

Je prends le risque de citer ici quelques prénoms qui se reconnaîtront et réclame mansuétude et indulgence auprès de celles ou ceux que j'aurais oubliés ! 

Merci donc aux Jean-François, Christophe, Afin, Hervé, Jean-Mic, Bernard, Brice, David, Eric, Jean-Philippe, Eric, Laurent, Alexandra, Fabrice, Alexis et à tous le autres ! 



0 commentaire


Aucun commentaire pour le moment.
Commentaire enregistré

derniers tweets
FILTRES

INFORMATIONS LÉGALES 

1. Présentation générale
En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.blogimmobilierorpi.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Bernard Cadeau
Créateur : Thomas Marko & Associés
Responsable publication : Bernard Cadeau

Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.

Hébergeur : OVH – 2 rue Kellermann 59100 Roubaix

2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.
M. Bernard Cadeau dispose d’une obligation de moyens en terme d’accessibilité de service et met en place les structures nécessaires pour rendre le site www.blogimmobilierorpi.com accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Néanmoins, M. Cadeau peut suspendre l’accès sans préavis, notamment pour des raisons de maintenance et de mises à niveau. M. Cadeau n’est en aucun cas responsable des éventuels préjudices qui peuvent en découler pour l’utilisateur ou tout tiers.
M. Cadeau peut à tout moment supprimer tout ou partie de ses services ou en modifier leurs teneurs notamment pour des raisons techniques, et cela sans préavis.

3. Description des services fournis.
M. Cadeau s’efforce de fournir sur le site www.blogimmobilierorpi.com des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations ou encore des liens vers lesquels il peut rediriger.

4. Propriété intellectuelle et contrefaçons.
M. Cadeau est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site.

5. Limitations de responsabilité.
M. Cadeau ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site www.blogimmobilierorpi.com. M. Cadeau ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects consécutifs à l’utilisation du blog.

M. Cadeau se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire jugé inapproprié en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

6. Gestion des données personnelles.
En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au blog, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

En tout état de cause M. Cadeau ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le blog.
Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

7. Liens hypertextes et cookies.
Le site www.blogimmobilierorpi.com contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de M. Cadeau. Cependant, il n’y a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et il ne sera assumer en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.blogimmobilierorpi.com est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation. L’utilisateur peut refuser les cookies en configurant son ordinateur. Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services
8. Droit applicable et attribution de juridiction.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.blogimmobilierorpi.com est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

8. Les principales lois concernées.
Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.