le-blog-de-Bernard-Cadeau Bernard-Cadeau

ÉDITO

Agent immobilier depuis plus de 30 ans, président élu d’ORPI, premier réseau d’agences immobilières en France, je souhaite aujourd’hui partager avec vous la vision de mon métier et mes convictions.

Le logement est un sujet au cœur de la vie des gens et trop important pour être passé sous silence ! Ce blog est avant tout un lieu de réflexion autour des grands enjeux inhérents au secteur : environnement, tendances "sociétales", révolution digitale, aménagement du territoire.

Le logement mérite à mes yeux d’être (re)mis au centre des débats.

Bernard Cadeau



Tailler dans les aides à la pierre ne résoudra pas la crise du logement
par Bernard Cadeau, le 12 févr. 2015

Fin janvier, les fuites autour du rapport sur l’évaluation de la politique du logement ont fait l’effet d’un pavé dans la mare. Missionnés pour passer au crible l’arsenal des dispositifs de soutien à la pierre régulièrement dénoncés pour leur manque d’efficacité et leurs effets inflationnistes, le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l’Inspection générale des finances (IGF) ont confirmé le diagnostic. Le constat est accablant.

Un rapport qui tombe à point nommé !
A l’heure où le gouvernement cherche tous azimuts 50 milliards d’économies à l’horizon 2017, on comprend que la manne des aides au logement (46 milliards d’euros en 2014, soit plus de 2 % du PIB), suscite le plus grand intérêt… Je ne peux que le déplorer. Pour moi, il s’agit d’un coup rude porté à la politique du logement, considérée à tort comme un gisement d’économies.

En l’occurrence, prétendre résoudre la problématique du logement par le prisme de la suppression de tel ou tel dispositif sans vision globale me semble une vue de l’esprit. Une fois encore, on passe à côté du véritable sujet. Effectuer des coupes claires dans les aides au logement, supprimer l’APL accession ou étudiant peut présenter un avantage politique immédiat, mais ce n’est certainement pas ainsi que l’on résoudra durablement le problème du logement en France, a fortiori le douloureux dossier du mal-logement. Je le répète : ce n’est pas en cassant le thermomètre qu’on fait tomber la fièvre ! Ce n’est certainement pas en supprimant les aides qu’on luttera efficacement contre l’exclusion par le logement des plus démunis ! Or, au total, la Fondation Abbé Pierre, qui vient de rendre public son 20e rapport sur l’état du mal-logement, estime à 10 millions le nombre de personnes touchées de près ou de loin par la crise du logement, dont 3,5 millions de personnes mal logées.

Quand précipitation rime avec improvisation
Pour élaborer la politique du logement de demain, il faut s’inscrire dans le temps long, adopter une démarche patiente et structurée. Il faut être porteur d’une vision, connaître parfaitement le sujet, disposer d’éléments de pilotage, savoir où l’on veut aller. C’est une démarche qui s’affranchit des échéances électorales. Il faut aussi penser global et cesser de raisonner en silo, en fractionnant les sujets comme si, isolés les uns des autres, ils répondaient à des lois autonomes. C’est un leurre. Le principe de la tectonique des plaques est à l’œuvre partout. Dès que vous bougez un élément, vous modifiez obligatoirement les autres. C’est systémique. Or, manifestement le rapport sur l’évaluation de la politique du logement est partiel. Arrêtons aussi – et cela va devenir mon nouveau credo - de parler du logement social comme si c’était l’antidote absolu, le remède miracle à tous les maux français. Non ! Je dis : raisonnons global, adoptons une vision intégrant toute la chaîne du logement sans exclusive. Commençons par évoquer les enjeux qui nous attendent - construire des logements, rénover le parc existant - avant de focaliser sur des recettes d’hier qui n’ont pas fait la preuve de leur efficacité. Essayons plutôt de changer de cap, de penser des solutions d’avenir, de réinventer le modèle. Pourquoi ne pas créer par exemple un bail solidaire, comme ORPI le propose depuis des années avec la FNAIM, ou explorer du côté du crowdfunding ?

Pour aller plus loin
Consultez l’intégralité du rapport à la fin de l’article des Echos Logement : le plan choc soumis au gouvernement
Découvrez le 20ème rapport sur l'État du mal-logement en France de la Fondation Abbé Pierre.

0 commentaire


Aucun commentaire pour le moment.
Commentaire enregistré

derniers tweets
FILTRES

Informations légales

Le blog www.blogimmobilierorpi.com est édité par le Réseau ORPI représenté par :

Directeur de la publication : Monsieur Bernard Cadeau

Raison sociale : SOCORPI

Forme juridique : Société Civile Coopérative à capital variable

Adresse postale de la forme juridique :
2 Villa de Lourcine, 75014 PARIS
Tel: 01.53.80.99.99
Fax: 01.53.80.25.95
Email: socorpi@orpi.com
N° RCS : Paris D 311 701 080
8299Z – Autres activités de soutien aux entreprises n. c. a.

Tribunal de commerce d’immatriculation du RCS : Paris
N° TVA : FR6931170108
N° de carte professionnelle : T12693
Préfecture de délivrance de la carte professionnelle : Paris
Adresse postale de la préfecture de délivrance de la carte professionnelle :
17, Boulevard Morland 75004 Paris

Nom de la garantie financière : Allianz
Montant de la garantie financière : 110000 euros
Adresse de la garantie financière : 87 rue Richelieu 75002 PARIS

Notre activité d’agent immobilier est réglementée par la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 et son décret d’application n° 72-678 du 20 juillet 1972

Conditions générales d’utilisation du service

Le blog www.blogimmobilierorpi.com propose un contenu d’informations dans un seul but documentaire et à titre indicatif. Les utilisateurs sont invités par l’éditeur à exploiter ces informations avec un esprit critique et discernement.

Charte des Commentaires

Un modérateur intervient sur ce blog afin de veiller à la bonne tenue des échanges.

Tout commentaire inapproprié, qu’il soit à caractère raciste, injurieux, pornographique, publicitaire, portant atteinte à l’intégrité des personnalités citées ou à l’entreprise, pourra être supprimé par ORPI sans préavis pour le respect de chacun.

Liens hypertextes vers des sites tiers

Le Site propose des liens hypertextes pointant vers des sites Internet édités par des tiers. La mise en place de ces liens ne signifie pas l’approbation par l’éditeur du contenu des dits sites. La SOCORPI ne peut pas réaliser en permanence un contrôle du contenu de ces sites, et ne peut donc garantir :
> l’exactitude, la fiabilité, la pertinence, la mise à jour, ou l’exhaustivité de leur contenu.
> Leur accès et leur bon fonctionnement technique.
Par conséquent, la responsabilité de la SOCORPI ne pourra être retenue en cas d’éventuel litige entre un site référencé sur le site et un utilisateur. Seule la responsabilité des éditeurs des sites référencés sur le site pourra être engagée.

La protection de la vie privée et des données personnelles

Le site collecte les informations personnelles fournies par les utilisateurs à l’occasion de leur visite sur le site. Cette collecte permet :
- L’établissement de statistiques générales sur le trafic sur le site,
- L’envoi vers les adresses mails fournies par les utilisateurs de réponses.

La SOCORPI s’engage à ne pas utiliser les adresses personnelles collectées par le blog à d’autres fins que répondre à une sollicitation de l’internaute.

Les ordinateurs se connectant aux serveurs du site reçoivent sur leur disque dur un ou plusieurs fichiers au format texte très légers appelés communément  » Cookies « . Les cookies enregistrent des informations relatives à la navigation sur le site effectuée à partir de l’ordinateur sur lequel est stocké le « cookie » (les pages consultées, la date et l’heure de la consultation, etc.). Ils permettent d’identifier les visites successives faites à partir d’un même ordinateur.

Les personnes connectées au site ont la liberté de s’opposer à l’enregistrement de « cookies ». Pour se faire, elles peuvent employer les fonctionnalités correspondantes sur leur navigateur. Cependant, la SOCORPI attire l’attention des utilisateurs que, dans un tel cas, l’accès à certains services du site peut se révéler altérée, voire impossible.

La disponibilité des services

La SOCORPI dispose d’une obligation de moyens en terme d’accessibilité de service et met en place les structures nécessaires pour rendre le site www.blogimmobilierorpi.com accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.
Néanmoins, la SOCORPI peut suspendre l’accès sans préavis, notamment pour des raisons de maintenance et de mises à niveau. ORPI n’est en aucun cas responsable des éventuels préjudices qui peuvent en découler pour l’utilisateur ou tout tiers.
La SOCORPI peut à tout moment supprimer tout ou partie de ses services ou en modifier leurs teneur notamment pour des raisons techniques, et cela sans préavis.

Conception / Réalisation / Intégration

Thomas Marko & Associés
22, avenue Franklin D. Roosevelt 
75008 PARIS

Hébergement : OVH
2 rue Kellermann – 59100 Roubaix